19 juin 2017

Répondre à ce mailbot de compliance devenu fou !

Nous avons attiré votre attention, par 4 emails de relance, sur la nécessité de valider les formations obligatoires pour tous les salariés d’ORACLE.

A ce jour, nous constatons que ces formations ne sont pas totalement validées.

Il résulte pourtant des dispositions de votre contrat de travail et du Règlement Intérieur de l’entreprise que vous devez vous conformer aux règles applicables au sein de la société ORACLE  et donc en prendre connaissance et suivre les procédures de formation y afférentes.

Nous vous mettons en demeure de valider ces formations d’ici le 30 juin 2017, à défaut de quoi nous serons contraints de prendre les mesures qui s'imposent.

Ahurissant - Vous êtes des centaines de salariés, managers, à avoir reçu sans y croire ce mail d'un formalisme parfait et d'une violence froide, caractérisée par les mots "mise en demeure" et "mesures qui s'imposent".  Certains ont même cru faire l'objet d'une préparation de leur prochain entretien de licenciement.

Même si vous êtes persuadés de n'avoir pas vu les 4 mails de relance évoqués (étalés sur combien de semaines, de mois ?)
Même si vous êtes persuadés d'avoir suivi ces formations,
La froideur du « mailbot » évoque à mots couverts un possible licenciement pour votre défaillance. Il faut noter au passage, que ce système si parfaitement pensé ne propose aucune procédure de correction des données en cas d’erreur... Sans compter tous les timeout sur l'accès au site de reporting.

Vous êtes victime d'un nouveau « mailbot fou » déployé par la Corp pour gouverner les ressources humaines d'un simple clic de souris. Ce « mailbot » présuppose cependant la parfaite conformité réglementaires des procédures de suivi associées à vos données personnelles, et dont la gestion est régie par la CNIL.
.


Histoire de retourner de belle manière la balle à son emetteur, avec le même formalisme, nous vous proposons d'adresser à HR Central la réponse suivante  et faire valoir ainsi votre droit complet d'accès et de rectification de l'ensemble de vos données personnelles. 

C'est notamment une opportunité unique d'accéder à vos informations très confidentielles attachées aux fiches de Compensation Ratio, et d'évaluation "iTalent".

14 juin 2017

Sales Specialists - Discussions Avortées

Au cours des dernières semaines, les partenaires sociaux et la Direction de la filiale française s’étaient accordés pour travailler à remettre en cohérence les plans de commissionnement des Solutions Specialists.

Dans le contexte Top/Down d’Oracle, il fallait avancer avec souplesse pour défendre au mieux l’intérêt de nos collègues sans braquer la Corp. Une date avait été convenue et des hypothèses de solutions évoquées.

Patatras, un email maladroit envoyé par une organisation syndicale et appelant les commerciaux et avant-vente à s’opposer à l'ensemble des plans de commissionnement à conduit immédiatement la Oracle Corp à interdire toute discussion sur les T&C's en France.

Nous rappelons encore une fois que la mise en place de plans de ventes et des quotas est, en France, un pouvoir discrétionnaire de l'employeur et que de ce fait, aucun collaborateur n'est tenu de les accepter !
Juridiquement, il s'agit uniquement d'une prise de connaissance, qui peut d'ailleurs être suivie d'un échange écrit (motivé et professionnel) pour expliquer en quoi tel ou tel aspect du quota, du territoire pose problème....

En conséquence, appeler nos collègues de "refuser" leurs plans est au mieux une formulation maladroite et au pire dangereuse, tout en étant de nature à faire prendre de très grands risques aux collaborateurs qui indiqueraient à leur management qu'ils entendent "refuser" un plan, décision discrétionnaire de l'employeur.

Maintenant que le mal est fait: quelle solution pouvons-nous trouver pour aider nos collègues Solutions Specialists ?

Aujourd'hui la meilleure piste pour avancer est que nos collègues Solutions Specialists se tournent vers les syndicats signataires de l'accord T&C FY18 (CFDT et CFTC) pour que la commission T&C France FY18 à laquelle ils participent avec la Direction France puisse se saisir de cette question en vue d'une solution positive.

13 juin 2017

Elisabeth - En Marche !

Législatives 2017 - Belle percée dans la 1ere Circonscription du Var à Toulon aux législatives de notre ex-collègue et ex-déléguée syndicale Cfdt Oracle.

Le FN est éliminé au 1er Tour.

Elisabeth, Nous sommes de tout coeur avec toi pour réussir ce rassemblement des énergies au profit de l'intérêt général.

07 juin 2017

Consulting - Tout va très bien madame la marquise !

Une fois n'est pas coutume, il parait utile de saluer la performance du consulting tant en Europe qu'en France qui marque une croissance importante, notamment tirée par le Cloud & le SaaS.

Remarquée après plusieurs années de reculs, cette croissance est mise en avant par la direction Européenne comme un vecteur essentiel de soutien à la stratégie.

Elle doit permettre d'investir (enfin) pour soutenir la transition des collaborateurs et notamment :
- Mettre à disposition des environnements Cloud.
- Provisionner des journées de shadowing (intervention en double).

Cette croissance est peut etre aussi l'occasion de  prévoir un kick off d'équipe à la hauteur de la performance et de l'engagement des équipes !

Enfin, il reste nécessaire d'accompagner avec bienveillance chacun dans l'évolution de la société, sans ceder d'opérer un renouvellement générationnel exagérément accéléré.

Plus que jamais, chacun de nous doit affirmer sa volonté d'une trajectoire professionnelle.
Nous sommes à vos cotés, n'hésitez pas à nous contacter et à solliciter votre management.


01 juin 2017

Oracle France - Encore un PSE

Une fois encore la filiale française est touchée par un PSE décidé par la Corp impactant principalement les métiers backoffice et developpement.

Une fois encore, les salariés français sont plongés dans l’incertitude et dans l’angoisse quant à leur avenir professionnel.

Une fois encore, nous déplorons la transformation à marche forcée du Groupe qui est à l’œuvre depuis 3 ans ainsi que la brutalité qui caractérise les décisions d’Oracle, dont les seuls objectifs sont l'autofinancement de la croissance, le taux de marge,  et les dividendes de ses actionnaires et cadres dirigeants.
 

Avec 3 PSE en 2 ans, les dommages sur l'emploi sont considérables dans un Groupe qui a déjà réalisé plus de 6 Milliards de $ de Résultat Net en FY17 (au 28 février 2017), ce qui ne nous qualifie pas exactement d’entreprise en difficulté…

Cette transformation qui est guidée par une volonté forcenée de réduire les coûts se décline de la manière suivante :
-    Délocalisation massive vers les pays où les salaires et la protection sociale sont moins élevés (Roumanie, Inde, Espagne, Irlande…)
-    Pressions au départ sur les salariés seniors et embauche de juniors moins rémunérés
-    Industrialisation des ventes avec la création de centres de « télévente » de plus en plus importants, ayant pour vocation de remplacer à terme une partie des forces de vente
 

Aujourd’hui ce sont, entre autres, nos collègues des GBU et des équipes de développement et du support système qui sont à leur tour dans le viseur de la Corp…
 

Faute de pouvoir s'opposer avec succès aux licenciements dans le système économique actuel, la CFDT s’est attachée à essayer d’en limiter les conséquences négatives sur les salariés en encadrant leurs conditions de réalisation et en garantissant les conditions jusqu’en 2020.
 

La CFDT a ainsi voulu et obtenu la signature de l’accord « ACDE » qui impose à Oracle des conditions intéressantes que ce soit dans le cadre d’un départ économique ou dans un départ en préretraite PSE.
Il y a donc un seule point satisfaction que l’on peut avoir aujourd’hui dans ce nouveau désastre, c’est d’avoir mis en place pour les 3 prochaines années un système relativement généreux, que ce soit dans le soutien aux reconversions professionnelles que dans le montant des indemnités d'accompagnement.
 

Si malheureusement vous pensez être concernés par ce PSE, contactez-nous pour en parler ensemble. Des permanences sont organisées entre 12h et 14h. 

Nous vous encourageons par ailleurs à réactiver vos profils linked-in afin de rejoindre le collectif des salariés du PSE précédent, et accéder ainsi à la base de connaissance qui y est associée.

31 mai 2017

Solution Specialist - Du rififi sur les plans de coms ?

Le CE a été consulté le 20 Avril dernier sur le changement des roles de Solution Sales Specialists.
Cette évolution ne prévoyait :
- Ni changement de rémunérations,
- Ni changement de la répartition entre fixe et variable, 
- Ni de changement des contrats de travail de nos collègues qui restent Ingénieur d’Affaires.



En fonction des informations présentées, la conclusion du Comité d'Entreprise était :
 "Si cette modification ne pose pas, en l'état des informations dont le CE dispose, de difficulté particulière, il entend rappeler que au-delà du "job code" et de l'intitulé du poste, c'est avant tout en fonction du niveau des quotas commerciaux et des taux de commissions que se joue la rémunération des collaborateurs commerciaux.
Sur ce point, force est de constater que la situation continue à se dégrader pour les salariés de la filiale alors que les résultats du Groupe sont globalement excellents."


Les premières difficultés se profilent malheureusement concernant les plans de commissionnement, c'est à dire la déclinaison détaillée des règles générales, basée sur des pools EMEA et en dehors de la maîtrise individuelle des collaborateurs
L'impact porte sur 50% de la rémunération, ce qui n'est pas tolérable.

Particulièrement soucieuse de défendre les salariés, la CFDT a immédiatement saisi la direction de ces difficultés qui feront l'objet d'un traitement en Comité d'Entreprise le 13 juin.

En parallèle de nos actions au CE, la CFDT a demandé l'ouverture rapide de négociations avec la direction pour trouver une issue favorable à cette malheureuse situation.

Pour l'intérêt de tous au sein de la filiale et pour garder intacte la motivation des équipes commerciales, une solution doit pouvoir être trouvée et nous restons optimistes quant à une sortie "par le haut".


16 mai 2017

Signature de l'Accord T&C FY18


Pour la 1ère fois chez Oracle,  nous avons négocié
et signé un accord concernant les T&C FY18.



Les Objectifs de l'Accord
  • Limiter les abus de la Corp en donnant pour la 1 ère fois, un droit de regard aux syndicats sur les T&C en France
  • Améliorer l’existant pour les collaborateurs ayant une part variable dans leur salaire
Les avancées
  • Pour la première fois, création d’une Commission de Recours en cas de désaccord composée de la DRH, et des syndicats signataires (CFDT, CFTC) prenant en compte la primauté du droit français.
  • Neutralisation du nouveau facteur « discrétionnaire » réduisant les commissions au niveau mondial. Ce coefficient reste égal à 1 en France.
  • Rappel des conditions d’équité dans l’attribution d’objectifs qui doivent rester SMART.
  • Congés Maladie payés sur la base de la rémunération de l’année fiscale précédente à compter de 30 Jours au lieu de 90 Jours auparavant.
  • Limitation des dérives sur les Uplifts par les managers
    • Plafonnement des sur-distributions de quotas à 110% au maximum
    • Engagement de la direction à communiquer ces taux d’uplift.
  • Suivi des rémunérations variables des collaborateurs ayant un objectif collectif (ex Avv) pour éviter la mauvaise surprise de Juin 2016 à la Tech.
Les points de vigilance
  • Accord limité aux seules T&C de l’année fiscale FY18.
  • Evolution du coefficient « discrétionnaire » à surveiller pour FY19
  • Fixation des multiplicateurs/réducteurs sur le Cloud/On Premise, qui restent hors du champ de la négociation
Plus généralement, cet accord rappelle de façon claire que les syndicats signataires contestent la lisibilité des règles générales de commissionnement et considèrent qu’elles ne sont pas toujours mises en œuvre loyalement.

(Mise à jour du 24/05/2017) L'Avis du Comité d'Entreprise sur le projet de T&C est ici.

 
Contactez-nous si vous voulez plus d'informations ou si vous avez des problèmes de paiements de vos commissions.
 
Ce n’est que le premier pas mais il est important.

A l’avenir, nous entendons continuer à améliorer ces règles et à suivre leur application.


12 mai 2017

Salariés Oracle France - Vivants !!

Alors que certains mettent en péril le moral des forces de vente en plein closing en comparant la filiale à une machine à perdre et sans avenir pour les salariés avec:
- La destruction de 2/3 des emplois de commerciaux
-  Des T&C catastrophiques pour FY19 
-  Un "avenir" positif pour les seuls salariés se présentant aux élections dans 1 an...




La CFDT condamne ce discours démagogique de peur inspiré par des motifs électoraux.

Sans naïveté face aux vrais problèmes, mais sans défaitisme mortifère, la CFDT s'inscrit dans une démarche volontaire et positive pour défendre les salariés, et en particulier les commerciaux et tous ceux qui ont un variable.


Il n’y a aucune fatalité au déclin et comme le démontrent les autres filiales, il est tout à fait possible de changer positivement la relation entre Oracle et ses clients pour renouer avec la croissance et la réussite commerciale.


Ce n'est pas en parlant uniquement des risques et du danger qu'on les évite, mais c'est au contraire en travaillant à l'amélioration concrète des conditions de vie des collaborateurs qu'on donne leur chance aux salariés.


Tous ensemble, retroussons nos manches, faisons avancer les choses dans le sens de l'intérêt de tous les salariés

La CFDT préfère signer des accords avec des avancées, même modestes, dans le but d'améliorer la protection des salariés et de préparer l'avenir.

- Si vous pensez que le management doit se remettre en cause et tourner la page de certaines pratiques
- Si vous préférez vous mettre en mouvement et construire votre avenir professionnel  plutôt que d'attendre passivement un licenciement
- Si vous souhaitez une oreille attentive et positive, plutôt que le "tous pourris, on va tous mourir avec un chèque PSE"
- Si vous souhaitez influencer votre avenir pro plutôt que d'attendre le pire
- Si vous souhaitez être mis en relation avec de vrais professionnels du code du travail
- Si vous voulez un syndicat qui soutient vraiment les salariés ayant quitté l'entreprise.
- Si les challenges d'Oracle vous apparaissent décisifs pour améliorer votre employabilité pour toute votre carrière et constituent autant une opportunité qu'un risque

Discutons-en, Rejoignez nous.

10 mai 2017

Newsletter CFDT de Mai - Disponible


A suivre sur notre derniere newsletter, uniquement sur abonnement

  • Augmentations : +1,5%
  • ACDE/CAA - Des accords pour accompagner le changement, pitch video
  • The Insider : Le IaaS - La mère de toutes les batailles
  • Les echos des rendez vous du management d'Avril
  • Zoom sur un accord : Les temps de déplacement
  • Du coté du comité d'entreprise : L'expertise Paye
  • Un nouveau reglement intérieur et la protection des lanceurs d'alerte
  • Du coté du CHSCT
  • Du coté des DP
  • Négo Santé-Mutuelle : Quels enjeux ?
  • Layoff.Com - Les dernieres rumeurs...
  • Egalité F/H - Ce que proposent les 2 candidats à l'election présidentielle.

Ces sujets vous interessent - Demandez la newsletter CFDT Oracle

18 avril 2017

Oracle : Profession Ingénieur d'Affaire

Cette fonction qui est essentielle dans toute activité commerciale, l'est bien entendu chez un editeur tel qu'Oracle.

Ce métier connait cependant de profondes transformations en Europe avec  l'explosion du business cloud, notamment par la montée en puissance des centres de télé-vente à Malaga, Dublin ou Amsterdam, qui gèrent désormais de manière autonome des portefeuilles d'affaires et des clients de plus en plus conséquents.

De nos jours, développer sa carrière et augmenter sa rémunération passe souvent par un enchaînement de mobilités professionnelle qui sont nombreuses pour cette fonction, avec de nombreux "échanges" de commerciaux, notamment entre Microsoft, IBM, SAP, SalesForce. Quitte d,ailleurs pour les commerciaux à revenir dans mêmes entreprises après quelques années.

La bataille commerciale du cloud faisant rage et les besoins en personnel qualifié restant importants, les départs d'Oracle sont très largement remplacés. Les propositions d'embauche sont donc nombreuses.

Pour autant, certaines questions sont difficiles à aborder lors du circuit d'embauche.
- Qu'en est-il de l'évolution de carrière, des avantages, des formations, de la politique voiture ?
- Quels enjeux autour de l'attribution de territoires, de quotas ?

- Quelles opportunités ou difficultés particulières dans l'histoire d'une équipe ?
 
Pour répondre à ces questions, nous nous proposons de vous ouvrir la vision de l'arrière cour de la société par notre offre "Ouvre Boite".

Vous êtes en phase de recrutement chez Oracle, contactez nous ici :

03 avril 2017

CFDT - 1ere Organisation Syndicale en France

Vous l'entendez dans la presse et nous ne bouderons pas notre joie, partagée grace à vous,  d'être la 1ere Organisation syndicale des entreprises privées en France, mais aussi 1ère Organisation :
- chez les cadres,
- dans la branche numérique

- Et bien sur dans la branche syntec.

Cette 1ère place engage beaucoup de responsabilité pour mériter votre confiance, d'un syndicalisme qui  regarde la réalité en face pour mieux la transformer, capable de faire des propositions, de s’engager dans la négociation et d'obtenir des résultats concrets, répond aux attentes des salariés »,


Dans un monde qui bouge tellement, nous refusons de choisir entre l'immobilisme, la simplicité ou le replis sur soi.


La meilleur preuve, tangible de cette approche, concerne la signature, avec nos partenaires, de l'accord ACDE, une initiative portée et voulue par la CFDT, pour accompagner les changements.

23 mars 2017

Signature des Accords ACDE et CAA chez Oracle !!



ACDE et CAA, qu’est-ce que c’est ? 

Il s’agit de la signature de 2 Accords très importants pour chacun d'entre vous dans cette période d’incertitude pour l'évolution des emplois dans la société.

- Accord de préretraite 2017/2020
- Conditions de départ Economiques 2017/2019

Dans le contexte actuel  de profonde transformation du Groupe, insécurisant, nous avons voulu formaliser et "geler" les conditions financières préférentielles de départ de l’entreprise afin d’engager Oracle dans la durée.

C’est un socle de référence qui engage Oracle  sur des domaines aussi vitaux pour les collaborateurs que les conditions financières des Préretraite et des licenciements économiques afin de leur permettre de connaître à l’avance quels seraient les moyens affectés à un éventuel PSE, ou à une demande de préretraite.

ACDE et CAA : Ce n’est PAS l’annonce d’un PSE

C’est la prise en compte réaliste par la CFDT et ses partenaires que la transformation à marche forcée de la filiale fait peser un risque majeur sur l’emploi en France, et qu’il vaut mieux négocier aujourd’hui plutôt que de s'en remettre aux aléas de demain.

Dans ce contexte difficile, la CFDT a décidé de prendre ses responsabilités et a pris l’initiative de proposer une négociation groupée de la préretraite et des conditions de départ en cas de PSE ou de licenciement économique.

La présentation de ces 2 accords est disponible ici
Les accords sont accessibles ici : CAA, ACDE.

13 mars 2017

Licenciements en Direct : Le CHILI

La rumeur ne cesse d'enfler dans l'organisation de Susan Z, rattachée il y a quelques mois à Richard S, et évoquant de tristes mémoires pour les salariés du Support.



Après la Suède, la Turquie, Israel, c'est au tour du centre de support d'Oracle à Santiago du Chili et ses 125 collaborateurs de succomber.
Triste coincidence, c'est presque exactement le même nombre de salariés qui se trouve licencié dans cette 2ème vague.

Nos pensées vont aux salariés concernés maintenant et demain, qui doivent réorienter soudainement leur trajectoire professionnelle, soudainement projetés en dehors de la société.

Cette annonce montre la tendance largement baissière de l'organisation de Susan Z qui parait rentrer dans la "phase 2"  de sa réorganisation. 

De nombreux postes Support viennent tout juste d'être publiés  concernant les compétences stockage, tape, Solaris. Ils sont basés en Roumanie.
Un signe de plus même si rien ne bouge à ce stade en Europe, protégée par une ligne Maginot virtuelle?

Et vous ? Qu'en pensez vous ? 

09 mars 2017

Mercredi 15 - 12h - Vous avez dit insuffisant ?

Web conférence sur les procédures de licenciement chez Oracle Mercredi 15 à 12h.

Les derniers PSE nous avaient presque fait oublier les licenciements "Low Perfs", qui repartent à vive allure avec l'ouverture de Q4, sans s'embarraser à documenter des "PIP".
 
Le MW, la Tech mais aussi le conseil sont l'objet de convocations à des d'entretiens préalables.


Si dans l'absolu du fonctionnement d'une entreprise, le principe de licenciements pour insuffisance professionnelle pourrait s'entendre,  les tensions persistantes concernant la conversion de la société vers le Cloud amènent le management à réinterroger fortement..
.. La seule performance des collaborateurs commerciaux.
N'y a t il pas d'autre réponse à donner à la visite de Loic ?

Pour vous armer vis à vis de ces procédures et ne pas vous laisser seul face à des  "bulldozer", nous vous invitons à  une webconf sur les procédures de licenciement chez Oracle. Elle sera organisée le Mercredi 15 Mars de 12h à 13h, avec la participation d'un de nos DS, Vice Président de Conseil de Prudhommes.

Ces échanges seront accessibles par webconference et intercall 9567074 .
Attention, pour des raisons de confidentialité, le code de Securité, disponible sur l'intranet sera la suivant : 4 Derniers chiffres du numéro de téléphone "Work Phone" de Larry


 Et dans l'intervalle, en cas de moindre doute, ne restez pas seul. Contactez nous Laurence, José, Franck.

08 mars 2017

PARTICIPATION FY16 - MERCI BERCY !

Résultats exceptionnels entre 2 Plans Sociaux, un signe à la fois de la santé économique et des contradictions dans l'appréciation de la performance de l'entreprise, Et effet d'un ministre de l'économie qui connait les recoins de l'optimisation fiscale.

Comme l'année dernière, le plafonnement du report "avant" des déficits à hauteur de 50% du benefice de la fililale conduit à générer un résultat comptable positif, et donc une réserve sur  participation.

Cette enveloppe d'un montant de 1,107 ME vient d'être confirmée en comité d'entreprise, soit 4 fois plus que la précédente participation, et porte des intérêts de retard depuis le mois d'Octobre dernier.

Le transfert des fonds vers notre gestionnaire de la Participation Amundi est prévu à la fin du mois.

A suivre...

02 mars 2017

Quand la paye deraille...

31% - C'est le montant de la rémunération surprise du mois de Février de nombreux salariés partis lors du dernier PSE Support, actuellement en congé de reclassement.

Anomalie incomprehensible pour des traitements automatiques de paye, et alors même qu'aucune modification de la situation des interessés n'est intervenue dans la période.

La réponse du service paye, est encore plus "lunaire", comme vous le constaterez dans le français très approximatif suivant : "Merci pour nous avoir contacté sur le sujet. À ce moment nous n'avons pas trouve la raison pour cette modification alors que nous avons demandé à notre prestataire payé de nous donner des explications ou des régularisée sur la paie de Mars." 

Donnée à plusieurs reprises, cette réponse n'émeut en aucune manière leurs auteurs qui ne paraissent pas savoir ce qu'est une créance alimentaire. En dehors de situations de difficultés économiques, avez vous déja vu des sociétés reporter le versement de 70% de la rémunération au mois suivant ?

Nous escaladons bien entendu ce dossier qui ne peut s'accomoder de ce type de réponse...